Rechercher dans le site

Le Béton Projeté

 

L’utilisation

Le béton projeté peut se substituer à un certain nombre d’ouvrages en béton de faible épaisseur (< 1 m) comme d’épaisseur plus conséquente (>0,50 m). Les voiles ainsi constitués sont fréquemment utilisés en ouvrage souterrain, paroi clouée ou berlinoise, mur de soutènement, protection de talus, construction de buton, …

Fonctionnement mécanique

Un ouvrage en béton projeté fonctionnera sensiblement de la même manière que tout autre ouvrage en béton.

beton-projete

Les avantages du béton projeté :

Par rapport au béton coffré, le béton projeté présente plusieurs avantages :
– L’adaptation au sol support est optimale,
– L’exécution de voile mince de grande surface est plus facilement réalisable,
– La protection très rapide des talus récemment terrassés est réalisable (ne nécessite pas le mise en œuvre de coffrage),
– L’aspect extérieur d’un parement peut apparaître dans certains cas plus esthétique.

La résistance

La résistance des bétons projetés est généralement proche de celle des bétons coffrés. Des résistances de 30 Mpa sont facilement atteintes.

beton-projete-paroi-clouee

Les différents modes de projection

Deux types de projection existent :
La projection par voie sèche : Le mélange ciment + granulat est réalisé préalablement sans eau, l’ajout d’eau se faisant directement au niveau de la lance à projeter. La projection par voie sèche permet d’avoir une grande souplesse et d’atteindre de grandes distances de projection par rapport à la voie humide.
La projection par voie humide : Il s’agit de projeter un béton mouillé mélangé en malaxeur.

Un ouvrage en béton projeté pourra se faire en une ou plusieurs couches suivant l’épaisseur à réaliser et le ferraillage à mettre en place.

Le ferraillage

Des aciers sont mis en œuvre afin de reprendre les efforts de traction se développant dans la section. Leur emploi peut s’avérer nécessaire pour reprendre les contraintes de cisaillement lorsque la section de béton est insuffisante.

Dans le cas de la réalisation d’un voile béton, le ferraillage est  généralement  constitué de nappes de treillis soudés. Des filants peuvent être mis en œuvre pour augmenter les sections d’acier. Des renforcements localisés sont positionnés au droit de l’application d’efforts ponctuels lorsque ceux-cis dépassent la capacité de la section de béton.

Le coffrage perdu

Le béton projeté peut être mis en œuvre sur un coffrage perdu ce qui permet de réaliser des ouvrages de soutènement à la géométrie bien calibrée.

Le béton projeté fibré

Le ferraillage par armature est remplacé par des fibres métalliques adaptées qui sont mises en œuvre directement dans le mélange ciment-granulat avant projection. Cette technique est particulièrement interessante sur des ouvrages à la morphologie très variable où la mise en place d’armatures ou de treillis s’avèrerait très contraignante et aléatoire.

thierry-MTPSLe conseil de Thierry concernant le béton projeté  :

« La mise en œuvre rapide du béton projeté sur les talus récemment terrassés permet d’assurer une stabilité provisoire de peau et une protection contre les intempéries indispensable lorsque des opératiions de clouage sont à mener ».

Valeurs types conventionnelles

Les ouvrages en béton projeté présentent généralement des épaisseurs faibles. Pour des parois clouées, les voiles rencontrés seront généralement compris entre 15 et 30 cm d’épaisseur et comporteront deux nappes de treillis soudés.

Remarque importante

Tout ouvrage doit intégrer un dispositif de drainage et doit satisfaire aux exigences de fondation et stabilité indispensables en vue d’assurer sa pérennité.

projection-beton-par-voie-seche

Et n’oubliez pas, une étude béton est indispensable afin de garantir la bonne tenue des ouvrages projetés.

Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER