Rechercher dans le site

Le Minage

Champ d’application

Les techniques de minage s'appliquent essentiellement à des matériaux de nature rocheuse.

Le minage peut être utilisé à plusieurs fins :
– le terrassement de massifs rocheux;
– la purge de zones rocheuses potentiellement instables ;
– le creusement ou l'agrandissement d'ouvrages souterrains (puits, galeries…).

Le principe

Le minage consiste à fragmenter une roche au moyen d'un explosif introduit dans un forage. Si une seule charge peut suffire pour la fragmentation d'un simple bloc, un maillage plus ou moins serré de charges explosives devra être mis en oeuvre dans le cas de massif rocheux. Lors de l'utilisation d'explosif, deux énergies entrent enjeux :
– l'onde de choc;
– la pression des gaz.

technique de minage de massif rocheux

excavatin après minage d'un massif rocheux

Les différents types d'explosifs

Il y a deux grands types d'explosifs :
– les déflagrants (poudres noires);
– les détonants (les plus courants).

Trois grandes familles d'explosifs existent :
– la dynamite : à base de nitroglycérine, elle est bien adaptée aux roches massives ;
– le nitrate-fioul : de performance plus modeste, cet explosif demande de plus grande quantité. A éviter lorsque la roche présente des cavités ;
– l'émulsion : cet explosif présente de nombreuses formulations couvrant un champ d'action relativement large.

 

Un explosif ne fonctionnera que s'il est associé à un dispositif de mise à feu et un dispositif d'amorçage (détonateur pyrotechnique, électrique à microretard, électronique (séquentiel) ou non-électrique).

 

Les explosifs seront caractérisés par différents paramètres :
– la vitesse de détonation : iI s'agit de la vitesse à laquelle se produit la propagation de la réaction dans l'explosif.
– le diamètre critique : il s'agit du diamètre minimal en dessous duquel l'explosif ne peut plus détoner.
– l'énergie spécifique qui est la somme de l'énergie générée par le gaz et celle émise par l'onde de choc.
– la densité,
– la sensibilité à l'amorçage,
– la résistance à l'eau.

Le plan de tir

Il s'agit d'un document qui doit comprendre différents renseignements qui sont élaborés par le mineur :
– la situation du tir ;
– les caractéristiques du forage (diamètre, profondeur, inclinaison, nombre de forages, la CUI (charge unitaire instantanée…) ;
– les caractéristiques du chargement intégrant l'explosif, l'amorçage, le bourrage…
– la séquence d'amorçage.

Le forage

Les opérations de forages sont importantes car elles conditionnent directement la qualité du plan de tir.

philippe-MTPSLe conseil de Philippe concernant  le minage :

"Les tirs de prédécoupages permettent d'individualiser les masses à miner afin de limiter l'impact du minage sur les zones arrières non-terrassées."

Les précautions relatives aux minages

Le minage est souvent une technique impressionnante qui peut générer un certain nombre de risques et de nuisances qui se maîtrisent parfaitement si les travaux sont confiés à une entreprise compétente en la matière.
– Des tirs d'essais peuvent être prévus afin de valider la charge unitaire Instantanée (CUl);
– Des enregistrements de vibrations peuvent être mis en place afin de ne pas dépasser les seuils admis ;
– Des protections contre les projections peuvent être installés (géotextile, grillages,…).

minages - compétences - sécurite

Et n'oubliez pas, des études géotechniques sont iIndispensables afin de garantir la bonne tenue des ouvrages projetés.

Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER