Rechercher dans le site

Les micropieux

 

L’utilisation

Les micropieux peuvent s’intégrer dans de nombreux ouvrages :
– fondation de bâtiment ou d’ouvrage d’art,
– soutènement (microberlinoise),
– stabilisation de glissement de terrain,
– fixation de dispositif de protection,
– reprise en sous-œuvre.

Fonctionnement mécanique

Les micropieux peuvent être sollicités de deux manières :
– en compression/traction
et/ou
– en cisaillement.

forage-micropieux

stabilisation-par-micropieux

Le tubage

Si le terrain n’est pas stable, l’emploi d’un tubage provisoire s’avèrera nécessaire afin de permettre la récupération du matériel de forage et la mise en œuvre de l’armature. La technique ODEX assure cet objectif en rendant possible la mise en œuvre d’un tubage à l’avancement.

La corrosion

Les armatures métalliques utilisées sont sensibles à la corrosion. On prendra en compte dans le dimensionnement une épaisseur sacrifiée à la corrosion.

Injection

Le micropieux doit être enrobé de coulis afin d’assurer le scellement de l’armature au terrain. Ce dispositif permet d’une part de protéger l’armature contre la corrosion, mais aussi de transférer les efforts au terrain.

Plusieurs types d’injections sont possibles :
– IGU (In jection Globale Unitaire) réalisée depuis le fond du trou,
– IRS (Injection Répétitive Sélective) signifiant que le coulis est injecté au sein de tronçons de forage à une pression donnée.

Liaisonnement avec les structures

Les micropieux nécessitent un massif de réaction plus ou moins conséquent. La mise n œuvre de longrines et de plots de béton permet de transmettre les efforts de la structure aux micropieux.

Les armatures :

Si l’emploi de barres métalliques pleines peut-être envisagé, il est généralement plus courant d’avoir recours à de tubes acier ou des profilés métallques (HEA, IPN) qui peuvent reprendre des charges et des efforts de flexion plus élevés.

injection-coulis-micropieux

Quelques valeurs types

- diamètres forages de 100 à 250 mm
– diamètres des tubes de 48 à 178 mm
– inclinaisons comprises entre 90 et 80°

 

Quelques valeurs de charges maximales verticales pour un micropieu ancré de 2 m dans un terrain :

Diamètre des forages 140 mm 200 mm
Scellé au rocher 9 tonnes 13 tonnes
Scellé dans un sol 1,8 tonne 2,6 tonnes

 

thierry-MTPSLe conseil de Thierry concernant les micropieux :

« Lors de reprise en sous-œuvres, il est nécessaire d’avoir un bon relevé des fondations existantes et un bon rapport géotechnique. On n’oubliera pas que l’expérience du foreur reste primordiale. »

micropieux, longrines, plots

Et n’oubliez pas, une étude géotechnique est indispensable afin de garantir une conception correcte des ouvrages envisagés.

Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER