Rechercher dans le site
Retour au dossier de press MTPS
Minage,Travaux Publics et Spéciaux

VAR
 

Paroi berlinoise évolutive pour la RD 52
 

Confronté dans le Haut var à un risque d'effondrement par glissement de terrain de la RD52 (commune de Brenon), le conseil général du Var, assisté du BET ERG ‑ la même équipe qui était intervenue pour rétablir les voies de circulation en Dracénie, à la suite des inondations catastrophiques de juin 2010 ‑ , a réalisé un ouvrage spécifique de confortement. Cette solution a permis d'éviter une reconstruction complète de la route dans une nouvelle emprise, solution classique mais longue et onéreuse pour un gestionnaire de réseau.

Une réserve de 4 mètres pour dix ans de plus
«Nous étions en présence d'une ravine sableuse en aval de la RD52 qui a conduit à la fermeture de cet itinéraire. Après des investigations et un diagnostic géologique et géotechnique approfondi, nous avons proposé au maître d'ouvrage une solution de confortement qui puisse tenir compte du caractère évolutif de ce glissement de terrain, dont on a la certitude qu'il va progresser dans les années à venir», détaille François Mayeux, président d'ERG. L'ouvrage, qui a été réalisé au printemps et qui a permis la réouverture récente de la route à la circulation, est une paroi berlinoise avec ancrages passifs, associée à une banquette de pied, assurant pour l'heure un soutènement de 8 m mais avec, en « réserve», la possibilité de réaliser 4 m de soutènement supplémentaire en fonction de (évolution du glissement.

Pour cela, 720 m de pieux verticaux (entre 15 et 20 m de long) ont été préalablement enfouis dans le sol, phase suivie d'un terrassement du haut vers le bas par passes successives et de la mise en place de 4 lignes d'ancrages (longueur totale: 844 m). Un dispositif de drainage et un parement en béton projeté sur une armature de treillis soudés complètent l'ouvrage. Grâce au rideau de pieux réalisé par anticipation, parement et lignes d'ancrage pourront être ainsi étendus en cas d'affouillement en pied de l'ouvrage mais aussi latéralement. « Cette réserve de 4m offre une dizaine d'années supplémentaire à la pérennité de l'ouvrage routier, et cela, avec une enveloppe budgétaire limitée », ajoute François Mayeux.

Confié à l'entreprise de travaux spéciaux MTPS basée dans le Tarn, le chantier a nécessité l'emploi d'un mat de forage monté sur un bras hydraulique capable de travailler dans toutes les positions. Et une extrême précaution pendant le travail de la machine, placée au-dessus de la zone instable.

Rémy Mario

Grâce à un rideau de pieux réalisé par anticipation, l'ouvrage pourra recevoir
des lignes d'ancrage supplémentaires et un parement étendu.

 

   FICHE TECHNIQUE : 

 - Maître d'ouvrage : Conseil Général du Var
 – BET Géotechnique/Conception : ERG Géotechnique
 – Entreprise : MTPS avec le BET Antéa
 – Coût des travaux : 430 000 eurso TTC

 

 

 

 

Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER