Rechercher dans le site
Retour au dossier de press MTPS
Minage,Travaux Publics et Spéciaux

pour calmer les colères de la durenque

Des travaux pour mieux prévenir les crues et limiter les dégâts.

Pour calmer les colères de la Durenque

Castres. Après la phase de démolition, les entreprises sont entrain de recalibrer le lit de la Durenque. Le parking de la résidence du pont Biais sera supprimé afin de permettre à la rivière de reprendre son cours naturel jusqu’à l’embouchure sur l’Agoût. Fin des travaux à l’automne.

 

La dépêche du MIDI
CASTRES

Le fait du jour. C’est un chantier important qui se déroule autour de l’immeuble du pont Biais et en amont pour la prévention des crues de la rivière.

L’embouchure de la Durenque bientôt rétablie

Le grand projet d’aménagement des berges de la Durenque afin de limiter l’impact des crues est en pleine concrétisation sur le terrain.

Aujourd’hui très visible, ce chantier a nécessité plusieurs années de préparations mais ce sont bel et bien les pelles et bulldozers qui ont œuvré.

Le plus spectaculaire reste bien entendu la modification de l’embouchure de la Durenque au niveau de la nouvelle résidence du pont Biais.
Jusqu’à présent, la rivière était déviée vers un chenal qui passe sous l’immeuble afin de laisser la place à un parking.

La ville de Castres a ici entrepris la modification de cette embouchure afin de redonner à la Durenque son lit initial qui passe derrière le bâtiment avant de se jeter dans l’Agoût. Jean-Louis Deljarry, ingénieur aux services techniques de la ville, explique : « Les entreprises sont en train de procéder au recalibrage de cet espace puis il faudra construire un pont à l’arrière de l’immeuble afin de permettre l’accès des services pompiers et secours. Je pense que l’on pourra enfin redonner son lit à la Durenque à l’automne. »

 

la durenque - chantier du pont biais

Après la phase de démolition, il s’agit maintenant de recalibrer
le lit de la Durenque. Le plus spectaculaire se situe autour de
l’immeuble du pnt Biais où la rivière va pouvoir retrouver son lit initial.

Deux autres points chauds de ce programme se situent en amont du pont Emilie de Villeneuve.
Le premier concerne le recalibrage de la rivière le long de la rue Anne Veaute. Plusieurs bâtiments anciens et vétustes ont été rachetés et démolis. Le lit de la rivière pourra ici donc être élargi pour absorber d’avantage de débit. La ville de Castres profite de cette opportunité pour, en même temps, modifier le plus gros poste de relevage des eaux usées du centre ville en construisant un bassin de rétention souterrain qui évitera les débordements éventuels dans la rivière.

Et puis enfin se poursuit le réaménagement de l’espace laissé libre par l’ancienne usine Plo. Les espaces verts et le parking de 40 places qui vont y être réalisés participeront aussi à la prévention des crues en jouant le rôle de champ d’expansion de la crue en cas de situation de crise.

La facture totale de 3,4 millions d’€ est importante mais elle se situe à la hauteur des enjeux : ne plus revivre les débordements ravageurs de la Durenque tels qu’ils ont été vécus en 1996 et 1999.

Jean-Marc Guilbert

 

Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER