Rechercher dans le site
Retour au dossier de press MTPS
Minage,Travaux Publics et Spéciaux

La maternelle de Vert-Coteau rouvrira le 11 mai

 

Apr√®s les vacances d’avril, les √©l√®ves de l’√©cole du quartier Vert-Coteau retrouveront l’√©tablissement ferm√© en f√©vrier 2014 √† la suite de l’effondrement d’une falaise.

Les travaux continuent √† l’√©cole maternelle Vert-Coteau. Les 98 √©l√®ves, √Ęg√©s de 3 √† 6 ans, et leurs professeurs retrouveront cependant le chemin de leur √©cole le 11 mai prochain, apr√®s les vacances scolaires de printemps. La s√©curisation du lieu sera termin√©e le 24 avril. Les op√©rations ne n√©cessitant pas la fermeture de l’√©cole se poursuivront jusqu’en ao√Ľt. Aucun bless√© ni d√©g√Ęt mat√©riel n’avait √©t√© d√©plor√©. Depuis un an, les √©l√®ves de cette √©cole et leurs enseignants sont accueillis dans les √©coles maternelles et primaire Font-Pr√©. ¬† Encore 1 200 tonnes √† faire tomber ¬ęConform√©ment aux d√©clarations du maire, lors de la derni√®re r√©union sur ce sujet, les travaux avancent¬Ľ, se f√©licite Yannick Chenevard, adjoint d√©l√©gu√© √† la voirie. Lors d’une visite de chantier, l’√©lu est venu constater des avanc√©es r√©alis√©es par les neuf ouvriers de la soci√©t√© MTPS, originaire de la r√©gion castraise, et deux bureaux d’√©tudes. Un chantier qui aura co√Ľt√© 1,5 million d’euros, pour les √©tudes et les travaux, quatorze mois apr√®s l’√©boulement. ¬ęIl reste √† faire tomber les parties les plus fragiles de la falaise, environ 1 200 tonnes, ajoute l’adjoint. Plus de 2000 tonnes de blocs ont d√©j√† √©t√© mises au sol¬Ľ. Un merlon (lev√©e de terre destin√©e √† stopper ou d√©vier les pierres et blocs rocheux provenant des falaises et versants) est en cours de r√©alisation. ¬ęCes travaux seront achev√©s en ao√Ľt prochain, √ßa servira d’amortisseur¬Ľ, affirme Yannick Chenevard. ¬† Chantier par √©tapes Avant d’en arriver l√†, il a fallu mettre en s√©curit√© l’ensemble des b√Ętiments autour de l’√©cole. Au-dessus de l’√©cole, l’impasse Muraire a √©t√© amput√©e de 3 m√®tres. La deuxi√®me √©tape a consist√© √† projeter du b√©ton sur les zones non affect√©es par la destruction des roches dites fragiles, cens√©es tomber. La derni√®re √©tape a √©t√© la pose des fissurom√®tres. ¬ę Des petits appareils reli√©s au PC s√©curit√© de la ville, qui nous alertent en cas de mouvements anormaux. Mais √ßa n’a pas boug√© d’un micron ¬Ľ, rassure Yannick Chenevard. Ces appareils seront retir√©s prochainement. ¬ęOn n’en aura plus besoin, on est dans la p√©riode la plus d√©licate actuellement et tout se passe extr√™mement bien, √ßa ne bouge pas, explique Roger Roquefort, directeur des infrastructures, programme conception et r√©alisations des travaux. Il n’y avait qu’une grosse masse qui bougeait. On a surcalibr√©, on est tranquille pour bien plus de cinquante ans. Et encore, il faudra un tremblement de terre pour fragiliser l’ensemble ¬Ľ.

L'Etablissement scolaire, fermé depuis février 2014 suite à l'éboulement d'une falaise, rouvrira ses portes après les vacances de printemps, au mois de mai. Des travaux seront encore en cours, mais la sécurisation du site sera achevée.

L’Etablissement scolaire, ferm√© depuis f√©vrier 2014 suite √† l’√©boulement d’une falaise, rouvrira ses portes apr√®s les vacances de printemps, au mois de mai. Des travaux seront encore en cours, mais la s√©curisation du site sera achev√©e.

                          2DSC_4329
                             2DSC_4388
Copyright © 2018 MTPS - Création site web : CAPLASER